Nous sommes des primates, les chiens sont des canidés.  Cela semble évident, mais il est parfois bon de rappeler que nous ne fonctionnons ni ne communiquons de la même manière.  Ces différences s’expriment au quotidien, lorsque nous nous écœurons face à la fascination que semble avoir notre compagnon pour les excréments ou lorsqu’il éternue et se détourne d’un air irrité à l’odeur du parfum que nous portons pour sentir bon; lorsque nous lui parlons en longues tirades dont il ne comprend qu’une infime partie de sons ou lorsqu’il nous envoie des signaux qui sont aussi indéniables pour lui qu’insignifiants pour nous.  Chacun doit faire des efforts pour apprendre à connaître et à comprendre l’autre, c’est la seule manière de créer une synergie harmonieuse.

Babette mit Siwan 4

Pourquoi mon chien réagit-il de telle manière?  Qu’essaye-t-il d’exprimer par son comportement, par son langage corporel?  Comment puis-je l’aider à mieux gérer telle ou telle situation?  A quoi dois-je rester attentif et que puis-je faire pour éviter que tel ou tel problème n’apparaisse?  Comment puis-je modifier le comportement de mon chien dans telle ou telle situation?  Toutes ces questions relèvent souvent de l’éducation (ou de la rééducation) et de la connaissance éthologique du canidé qui se tient devant nous.

Un problème de comportement, c’est souvent un comportement naturel du point de vu d’un canidé mais indésirable du point de vue de l’humain, c’est parfois aussi un trouble du comportement qui nécessite l’intervention d’un Vétérinaire Comportementaliste et l’utilisation de médicaments.  Ma formation me permet d’entrer en jeu dans la première catégorie, lorsqu’il s’agit de modifier le comportement du conducteur ou du chien par l’éducation et la formation.  Ni « psychiatre » pour chien ni vétérinaire comportementaliste, je suis éducatrice spécialisée dans le comportement canin.  Le travail en association avec un vétérinaire est souvent indispensable pour écarter des causes physiques/médicales (un chien qui a mal quelque part sera forcément plus irritable qu’un chien qui se sent bien), et parfois aussi pour accompagner ou traiter la modification du comportement à l’aide de médicaments.  Je n’hésiterai jamais à vous référer à un vétérinaire compétent lorsque cela est nécessaire, nous nous devons de travailler en étroite collaboration pour le bien être de chaque animal et de leur propriétaire.